Test : suis-je accro à mon smartphone ?

Vous lisez probablement cet article sur un smartphone, et vous n’êtes pas les seuls : près de 90% des français se connectent au moins une fois par jour sur internet via leur téléphone, et y passent en moyenne 1h42. Chez les adolescents, c’est encore plus : ils consacrent en moyenne 2h16 par jour à leur téléphone. Voilà des chiffres qui peuvent faire peur. Dans quelle mesure peut-on parler d’addiction ? Quels en sont les risques pour la santé ? UNIPH fait le point.

Certaines études démontrent, au fil des années, l’impact psychologique et social d’une utilisation prolongée du smartphone, et notamment des réseaux sociaux. Ce sont justement ces derniers qui peuvent être reconnus « responsables » de cette addiction : les nouveaux usages engendrés par nos mobiles derniers cris nous poussent à passer de plus en plus de temps en ligne, à dialoguer avec nos amis ou à exposer nos dernières sorties.

Alors, êtes-vous accro à votre smartphone ? Faites le test en quelques questions 😉

  1. Je regarde toujours mon téléphone en me levant le matin
  2. Je passe toujours 10 minutes ou plus sur mon smartphone avant de m’endormir (réseaux sociaux, actualités…)
  3. Je ne pourrais pas me passer de mon téléphone durant plus d’une journée
  4. Lorsque je pars en vacances, je consulte systématiquement les réseaux sociaux et il m’arrive de publier des photos
  5. Je préfère utiliser les textos et les applications de messagerie plutôt que de passer des appels téléphoniques
  6. A choisir, je préfèrerais être privé(e) de mon ordinateur plutôt que de mon smartphone
  7. Lorsque je suis au restaurant ou en train de dîner avec des amis, il n’est pas rare que je consulte mon téléphone pour aller sur les réseaux sociaux ou sur internet
  8. Lorsque je n’ai aucun réseau, je me sens angoissé(e)
  9. Si mon téléphone devient hors service suite à un problème technique, je cherche une solution immédiatement et je me sens stressé(e)
  10. Lorsque je regarde la télé, il m’arrive de pianoter sur mon téléphone ou de regarder les réseaux sociaux

Si vous avez répondu OUI à 8 propositions ou plus, votre corps et votre cerveau mériteraient bien une petite pause : douleurs et picotement aux yeux, cervicales endolories, fatigue, perturbation du sommeil, stress et anxiété… Voici quelques conséquences très néfastes qu’un usage prolongé du smartphone peut engendrer sur notre santé.

Des astuces pour limiter les effets de l’addiction sur votre santé

Heureusement, des solutions et des astuces existent ! Si la méthode la plus radicale reste la volonté, voici quelques astuces pour réduire votre addiction et en soulager les symptômes :

Une étude a récemment démontré qu’un usage excessif impacte le cristallin de l’œil et favorise la myopie. Assurez-vous de regarder votre téléphone avec les deux yeux (et non un œil caché par l’oreiller, par exemple) et d’utiliser des applications dites « anti lumière bleue » qui rend votre écran moins agressif pour vos yeux selon l’heure de la journée.

Attention aux notifications : plus vous multipliez les applications et les services, plus vous vous sentez envahi(e) ! La solution est très simple. Modifiez les paramètres de chaque application pour désactiver les notifications les moins importantes. Gardez les e-mails, par exemple, si vous en avez besoin pour le travail, mais sachez que vous pouvez tout à fait vous en passer durant le week-end !

Contrôlez l’utilisation de votre mobile et le temps que vous y consacrez grâce à des applications spécialement conçues pour cet usage, comme Checky. Les données recueillies par l’application vous permettront d’analyser combien de temps vous passez en moyenne sur votre mobile, ce qui pourra déclencher une prise de conscience. Vous pourrez ensuite choisir de réduire ce temps à 1h par jour, par exemple.

Lorsque vous dormez, que vous regardez la télévision ou que vous lisez, laissez votre smartphone loin de vous. Vous relever toutes les 5 minutes sera vite décourageant et vous finirez par oublier de vouloir y toucher. C’est également un plus pour le réveil : avoir votre smartphone loin de votre lit vous obligera à vous lever pour éteindre la sonnerie. Cela vous empêchera également d’être tenté(e) de regarder votre téléphone toutes les 5 minutes en cas d’insomnie.

Accordez-vous des jours « off » : un jour de temps en temps, essayez de laisser votre téléphone… éteint ! Cela peut paraître radical pour certains d’entre-nous, mais les effets sont remarquables. Profitez-en pour passer une journée avec vos amis, votre famille, accordez-vous des petits plaisirs et des activités en extérieur.

Comprenez pourquoi vous consacrez autant de temps à votre mobile. Vous vous ennuyez ? Trouvez des activités qui vous plaisent : lecture, pratique de la musique, activités manuelles, bénévolat… Si la peur d’être loin de vos proches et de vos amis vous empêche de lâcher votre téléphone, essayez plutôt de prévoir des moments avec eux « en vrai ». Si vous ne pouvez pas les voir, prévoyez plutôt de les appeler régulièrement, à défaut de consulter leurs profils sur les réseaux sociaux.