Quelques conseils pour bien préparer la rentrée

1. Habituez progressivement votre enfant au rythme de l’école

Chez les enfants en bas âge, le sommeil est l’un des facteurs à surveiller ! Et tout particulièrement à la veille de la rentrée… Afin de bien préparer votre enfant sans le frustrer, demandez-lui de se coucher un peu plus tôt environ 15 jours avant le retour de l’école. De cette façon, il ira dormir plus facilement la veille de la rentrée, ce qui devrait lui assurer une nuit paisible ! N’hésitez pas à rester avec lui le temps qu’il s’endorme, car cette nuit peut être extrêmement stressante. Si votre enfant a du mal à dormir, il est important d’en discuter pour prendre le temps de le rassurer : une nouvelle classe, cela marque également le début d’une nouvelle vie et surtout, de nouveaux amis !

Pour les enfants de 3 à 5 ans, le besoin en sommeil est de 10 à 13 heures par nuit. Pour les plus grands (6 à 17 ans), il faut compter environ 8 à 11 heures de sommeil. Veillez donc à ce que l’heure du coucher corresponde bien à sa tranche d’âge pour qu’il puisse bénéficier d’un temps de sommeil optimal, indispensable pour être en forme en classe. Il sera parfaitement reposé pour commencer son année scolaire du bon pied !

Enfant école

2. Rendez la rentrée ludique !

Lorsque vous mentionnez la rentrée, les enfants paraissent de manière générale très déçus puisqu’ils adorent les vacances ! Eh oui, celles-ci passent très vite pour les adultes comme pour les plus jeunes. Afin de leur changer les idées et de ne pas entretenir ce sentiment négatif, n’hésitez pas à faire des courses de rentrée un moment ludique : proposez-lui de choisir ses nouvelles fournitures scolaires ou offrez-lui une jolie trousse / un joli cartable aux couleurs de son dessin animé préféré. Attention toutefois à ne pas vous tromper… Son cartable le suivra toute l’année, il est donc important qu’il lui plaise !

3. Et l’activité périscolaire ?

Les enfants ont de l’énergie à revendre ! Pour être bien en forme en classe, créer de nouveaux liens sociaux ou encore découvrir des nouveaux centres d’intérêt, les activités périscolaires sont idéales. Si votre enfant en a déjà une, n’hésitez pas à lui demander si celle-ci lui convient toujours en n’oubliant pas de le réinscrire. S’il n’est plus très enthousiaste à l’idée d’y retourner, proposez-lui de nouveaux essais dans de nouvelles disciplines : il est en général possible d’assister à un cours avant de se décider. Il devrait rapidement trouver ses marques, surtout si les copains y sont déjà !

4. Une petite visite de contrôle ?

Qui dit activité sportive dit certificat médical… On peut peut-être en profiter pour faire un check-up complet ? Un enfant aura du mal à identifier un éventuel trouble de la vue ou de l’audition et aura tendance à se décourager en classe. Avant la rentrée, on prévoit une visite chez le médecin, chez le dentiste et chez l’ophtalmologue : il vaut mieux prévenir que guérir. On pense surtout à ramener le carnet de santé, indispensable pour un bon suivi surtout au niveau des vaccins.

enfant école

5. Il/elle change de classe ou d’école ?

Un changement de classe n’est jamais facile pour les enfants, surtout en bas âge. N’oubliez pas de les valoriser en leur rappelant chaque jour à quel point vous êtes fier(e)s d’eux ! Privilégiez le dialogue et rappelez-leur qu’ils peuvent à tout moment solliciter l’aide de leurs parents (ou d’un adulte présent à la maison) si la difficulté du travail scolaire augmente. Votre enfant doit comprendre et accepter qu’il ne pourra peut-être pas assimiler une leçon du premier coup : l’important, c’est d’y arriver !
Si votre bout de chou change d’école, n’hésitez pas à lui faire découvrir son nouvel environnement (emplacement, quartier…) quelques jours avant la rentrée. Mettez en avant les points forts de ce nouveau lieu afin de le rassurer : établissement plus joli, plus grand, de nouveaux copains/copines, de nouvelles activités…

6. Nouvelle rentrée = nouveau planning

Les vacances se terminent bientôt et un nouveau planning va devoir se mettre en place : celui de la rentrée ! Pour familiariser vos bouts de chou à ces nouveaux horaires, élaborez-le ensemble en créant un grand calendrier à accrocher dans la cuisine ou dans le salon. N’hésitez pas à laisser votre enfant prendre part à l’activité en le décorant ou en y insérant les couleurs qu’il préfère (une couleur par jour par exemple). Une fois le planning réalisé, détaillez-le avec eux en leur expliquant ce qui va changer : l’heure du réveil, le petit déjeuner, la douche, le départ pour l’école… Faites-en une copie qu’ils pourront accrocher dans leur chambre afin de les responsabiliser. Prenez soin de laisser de l’espace vide dans votre planning afin que votre enfant puisse s’exprimer : l’idéal est de trouver un tableau magnétique afin qu’il puisse y coller des magnets selon son humeur, ou y dessiner des smileys.

7. Préparer la rentrée des enfants… Mais aussi des parents !

La rentrée scolaire des enfants peut représenter un certain investissement dans le budget de la famille. Les coûts varient de 150€ jusqu’à environ 400€ pour les lycéens en 2016 !
Heureusement, il existe des aides de l’état pour soutenir financièrement les parents :

• La CAF propose l’ARS (allocation de rentrée scolaire)
• Le CROUS propose des bourses de l’école primaire au lycée
• Le Fonds Social lycéen ou collégien (dossier à retirer au secrétariat de l’établissement scolaire)

Retrouvez toutes les aides ici https://www.service-public.fr

Vous pouvez également penser à organiser un covoiturage entre voisins pour conduire les enfants à l’école : dans un esprit convivial, cette solution très économique vous apporte un gain de temps tout en faisant du bien à la planète.

8. Et le Jour J ?

Le grand Jour est là ! Pour ne pas stresser, on se lève un petit peu plus tôt afin d’éviter de courir partout en cas d’imprévu…
Proposez aux enfants de choisir leurs vêtements en ce jour spécial. Vêtus de leur tenue fétiche, ils auront confiance en eux et se sentiront plus heureux dès le matin ! En cas d’estomac noué au petit déjeuner, pas de panique : prévoyez dans le cartable un petit en-cas (barre de céréales, compotes à boire…) pour la recréation du matin en cas de fringale.

Et enfin, on n’oublie pas de débriefer en fin de journée car vos bouts de chou auront des tas de choses à vous raconter…

Sur ces bonnes paroles, on souhaite une très bonne rentrée scolaire aux petits comme aux grands ! Réussite et bonheur 🙂

crayons couleurs